Raphael Mechoulam, un nom incontournable dans le secteur du cannabis médical

Le cannabis est utilisé depuis des siècles pour ses propriétés médicinales et récréatives. Pourtant, les recherches sur cette plante ont été longtemps limitées en raison de certaines lois et interdictions. Mais aujourd’hui, grâce au travail acharné de nombreux chercheurs comme Raphael Mechoulam, le père de la recherche sur le cannabis, nous avons de plus en plus d’informations sur les avantages potentiels de la plante de chanvre.

 

Pour en savoir plus sur ce chercheur de renom, poursuivez votre lecture.

 

Qui est le chimiste Raphael Mechoulam ?

 

Le chimiste israélien Raphael Mechoulam est né en 1930, en Bulgarie. Il a passé une grande partie de sa vie à étudier les plantes, les médicaments et les cannabinoïdes. En effet, en 1964, il a découvert le THC, ou tétrahydrocannabinol, la principale substance psychoactive que l’on trouve dans le cannabis. Cette découverte a ouvert la voie à d’autres recherches sur les propriétés médicinales du cannabis.

 

En 1992, le professeur Raphael Mechoulam a découvert un autre cannabinoïde, que l’on trouve en grande quantité dans le cerveau humain et qui influence les fonctions immunitaires, appelé anandamide. Il a découvert que le corps humain produisait des substances similaires à celles du cannabis, ce qui a lui a conduit à étudier de plus près le système endocannabinoïde.

 

Ses recherches ont également mis en lumière les avantages potentiels du cannabis en tant que traitement médical. Par exemple, il a démontré que le CBD possède des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques qui peuvent aider à soulager la douleur. Cette découverte a ouvert la voie à de nouvelles recherches sur les usages médicaux du cannabis.

 

Malgré les interdictions et les lois strictes, le professeur Raphael Mechoulam n’a jamais cessé de faire des recherches sur le cannabis et ses propriétés. En 2019, à l’âge de 89 ans, il a reçu la Médaille d’or de l’Académie Israelienne des Sciences et des Lettres pour ses contributions exceptionnelles à la chimie médicinale et à la pharmacologie.

 

Pour information, il est membre élu de l’Académie israélienne des sciences et l’un des membres fondateurs de l’Association internationale des médicaments cannabinoïdes. Ses recherches lui ont valu le titre officieux de “père de la recherche sur le cannabis”.

 

La contribution majeure de Raphael Mechoulam s’étend à la recherche clinique. Il a joué un rôle clé dans la légalisation de l’utilisation médicale du cannabis en Israël dans les années 1990, ce qui a conduit à une utilisation plus répandue du cannabis dans le traitement de nombreuses maladies et de troubles, tels que l’épilepsie et la maladie de Crohn.

 

Professeur Raphael Mechoulam, le pionnier du cannabis médical

 

Comme susmentionné, les travaux révolutionnaires du professeur Mechoulam sur le cannabis ont commencé au début des années 60, juste avant que la consommation de marijuana n’explose dans les pays du monde entier.

 

Au début, la fascination du professeur Mechoulam pour le cannabis n’était pas culturelle mais scientifique. En effet, depuis toujours, il est fasciné par les structures chimiques des plantes et autres produits naturels.

 

À l’époque, il trouvait que la science sur le cannabis faisait cruellement défaut. C’est une des raisons qui l’a poussé à faire des recherches approfondies sur cette plante. Le professeur Mechoulam et son équipe de l’Institut Weizmann à Rehovot, en Israël, ont commencé à décomposer les structures chimiques du THC pour évaluer son action, à savoir faire planer les utilisateurs. Il a poursuivi ses recherches pendant des années à l’Université hébraïque de Jérusalem.

 

C’est dans cette Université hébraïque de Jérusalem que le chimiste israélien a synthétisé de nombreux cannabinoïdes, comme le cannabidiol qui a connu un engouement marketing fulgurant ces dernières années en raison de son efficacité contre l’insomnie, l’anxiété, le stress et la douleur chronique. Il a identifié et isolé la structure chimique du THC et du CBD, mais également de plusieurs autres cannabinoïdes majeurs tels que le cannabichromène (CBC), le cannabigérol (CBG), etc.

 

À la fin des années 80, la découverte et l’étude du THC par le chimiste israélien en 1964 ont conduit à la découverte du système endocannabinoïde (SEC), un réseau complexe de récepteurs cellulaires et de neurotransmetteurs qui sont responsables de la régulation de nombreuses fonctions physiologiques. Plus tard, ses découvertes sur les propriétés chimiques de certains cannabinoïdes l’ont conduit à la découverte des deux principaux récepteurs cannabinoïdes, à savoir les récepteurs CB1 (entre 1988 et 1990, et les récepteurs CB2 (en 1993).

 

Le professeur Raphael Mechoulam a reçu de nombreux prix et reconnaissances pour son travail. En 2012, il a entre autres reçu le prix EMET et en 2019, il a été récompensé par la société de neurosciences européenne pour ses contributions à la recherche sur le système endocannabinoïde. La même année, il a également été récompensé par le Prix de recherche de l’American Epilepsy Society pour son travail sur l’utilisation du cannabis dans le traitement de l’épilepsie.

 

Le décès du professeur Raphael Mechoulam, une grande perte pour la communauté scientifique

 

Le professeur Raphael Mechoulam décède le 9 mars 2023 à son domicile de Jérusalem, à l’âge de 92 ans. Son travail a permis de décomposer les structures chimiques du THC, le composé psychoactif de la marijuana, afin de comprendre comment le cannabis fait planer les consommateurs.

 

Professeur et chercheur de renommée mondiale, Raphael Mechoulam a laissé derrière lui un héritage scientifique inestimable. Il est considéré comme le père de la recherche sur le cannabis médical et le restera. Il a été un véritable pionnier dans l’étude des substances actives de la plante de cannabis telles que le cannabidiol et le tétrahydrocannabinol. Son travail a été innovant et a conduit à une compréhension plus approfondie de la plante de cannabis et de ses applications médicales.

 

Conclusion

 

Le décès du professeur Raphael Mechoulam marque la perte d’un véritable pionnier dans la recherche sur le cannabis. Ses contributions clés dans l’identification des propriétés du THC et du CBD ont ouvert la voie pour de nombreux chercheurs et professionnels de la santé qui cherchent à comprendre la plante de cannabis et son potentiel thérapeutique.

 

Les recherches du professeur Raphael Mechoulam ont permis de réduire la stigmatisation entourant l’utilisation du cannabis, et ont ouvert de nouvelles portes pour l’utilisation de cette plante dans le traitement de nombreuses maladies. Nous sommes reconnaissants pour ses contributions à la science, et son travail continuera d’inspirer les futures générations de chercheurs et de professionnels de la santé.

0
0
PANIER
Votre panier est videRevenir au shop
Calculer les frais d'expédition
Ajout d'un code promo
Codes promo disponibles
bud30 Obtenez 30% de réduction
canna30 Obtenez 30% de réduction
first order discount Obtenez 10% de réduction
hello10 Obtenez 10% de réduction
mezza25 Obtenez 25% de réduction
Code indisponible
am90 Obtenez 90% de réduction
cbd40 Obtenez 40% de réduction
chill50 Obtenez 50,00  de réduction
fb30 Obtenez 30% de réduction
gpen Obtenez 10,00  de réduction
halloweed Obtenez 40% de réduction
hash15 Obtenez 0,00  de réduction
hello20 Obtenez 20% de réduction
high30 Obtenez 30% de réduction
hightlove Obtenez 30% de réduction
jack5 Obtenez 0,00  de réduction
jungle10 Obtenez 0,00  de réduction
lafamille Obtenez 20% de réduction
lulu50 Obtenez 50% de réduction
melinda20 Obtenez 50% de réduction
Suggestion de produits
Suggestion de produits

Inscription validée merci !

Utilise le code :
hello10

Pour obtenir -10% sur ta commande

-10% sur ta première commande

En t’inscrivant sur notre site, tu acceptes de recevoir des mails de notre part. Tu peux te désinscrire à tout moment.