Téléphone : 06.71.57.45.35

Livraison gratuite à partir de 50€ d’achats dans toute la France

PANIER

CBD, THC et CBG : quelles sont les différences ?

Bon nombre de consommateurs ont tendance à confondre CBD (cannabidiol), THC (tétrahydrocannabinol) et CBG (cannabigerol) ; et pourtant, ces trois molécules présentes dans le cannabis ont chacune leur particularité. Pour mieux les différencier, découvrez dans cet article leur fonctionnement et leurs effets sur l’organisme.

 

 

CBD ou cannabidiol : chanvre “bien-être”

 

Fonctionnement du CBD

 

Le cannabis est composé d’une multitude de cannabinoïdes, dont les principaux sont le tétrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD). Le CBD est le premier cannabinoïde à avoir été découvert, notamment dans les années 40 par le chimiste américain Roger Adams.

 

Depuis, plusieurs études ont été effectuées sur ce cannabinoïde et ont mis en avant ses nombreux atouts médicaux. D’après les recherches, le CBD agit sur le système endocannabinoïde, impliqué dans la régulation de la balance énergétique et du métabolisme.

 

Ce système de communication physiologique est composé de récepteurs cellulaires, dont les récepteurs CB1 et CB2. Le CBD se fixe sur ces récepteurs et les active, surtout les récepteurs CB2, afin de stimuler le cerveau et lui permettre de libérer de la sérotonine et des endorphines. Cela va provoquer des effets anxiolytiques. On trouve surtout ces récepteurs CB2 dans les tissus immunitaires.

 

Il est à noter que le système endocannabinoïde est aussi composé d’enzymes et de ligands endogènes, et qu’il joue un rôle majeur dans le bon fonctionnement du corps humain.

 

 

Les bienfaits du CBD sur la santé

 

Les bienfaits du CBD sur la santé sont innombrables en raison de ses nombreuses propriétés thérapeutiques. Cette molécule active du cannabis possède notamment des propriétés anxiolytiques, antalgiques, anti-inflammatoires, anti-convulsivantes, neuroprotectrices, anti-oxydantes, etc.

 

Plusieurs études ont démontré les bienfaits thérapeutiques de cette molécule, entre autres son efficacité contre certaines maladies telles que le diabète, le cancer la schizophrénie, la maladie de Huntington, la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, etc.

 

Le CBD est aussi très efficace contre le stress, l’anxiété et les crises d’angoisses. En effet, comme susmentionné, il provoque un effet anxiolytique en stimulant les hormones du bonheur, après avoir activé les récepteurs cellulaires du système endocannabinoïde.

 

Le cannabidiol favorise la détente et la relaxation, d’où son surnom “chanvre bien-être”. Il a une action positive sur le bien-être général grâce à ses propriétés anxiolytiques et apaisantes.

 

Voici quelques bienfaits associés au CBD :

 

  • Améliore la concentration et la mémorisation
  • Réduit le stress oxydatif
  • Soulage les douleurs musculaires et articulaires
  • Favorise le sommeil réparateur
  • Efficace contre les réveils nocturnes et autres troubles du sommeil tels que l’insomnie
  • Limite les phénomènes d’addiction
  • Favorise la récupération musculaire
  • Soulage les inflammations musculaires liées à la pratique sportive
  • Réduit les migraines…

 

De nombreux produits à base de CBD existent actuellement sur le marché : fleurs de CBD, huile de CBD, e-liquides au CBD, cristaux de CBD, sprays au CBD, baumes au CBD, gélules de CBD, pâtes de CBD, résines de CBD, etc.

 

 

 

THC ou tétrahydrocannabinol : la molécule psychotrope du cannabis

 

 

Fonctionnement et effets du THC

 

Le THC est le composant dit “psychoactif” du cannabis, qui engendre notamment les hallucinations et les divers effets indésirables liés à la consommation de celui-ci, c’est-à-dire les palpitations, les tremblements, l’hypertension artérielle,  etc.

 

Le fait est que cette molécule agit directement sur le système nerveux et affecte le fonctionnement du cerveau, notamment en se fixant sur les récepteurs CB1. Une fois ingéré, le THC se fixe sur les récepteurs CB1, situés principalement dans le cerveau et dans le système nerveux, et les active.

 

Cela stimule le cerveau, qui va par la suite libérer de la dopamine, engendrant un changement d’humeur, de comportement et de perceptions.

 

 

 

Le THC et la législation française

 

C’est grâce à son effet psychoactif et psychotrope que le THC est classé comme étant un stupéfiant par les autorités sanitaires et est interdit par la législation française, contrairement au CBD.

 

En effet, bien que le CBD ait des effets psychoactifs, il ne provoque pas une hallucination et tous les effets indésirables associés au THC. Au contraire, le cannabidiol limite ces derniers et ne provoque aucune addiction.

 

La surconsommation de produits riches en THC est dangereuse, c’est la raison pour laquelle la législation française limite la teneur en THC des produits CBD à 0.2 %. Tous les produits dont la teneur en THC est supérieure à 0.2 % sont donc illégaux et sont interdits de commercialisation et de consommation en France.

 

C’est pour cela qu’il est important de bien vérifier la provenance et le taux de THC d’un produit CBD, avant l’achat. Pour information, dans la plupart des pays européens, ce taux est de 1 % maximum.

 

 

 

CBG ou cannabigerol : la molécule-mère du chanvre

 

Fonctionnement et particularité du CBG

 

Tout comme le CDB, le CBG est aussi un composant majeur du cannabis et il fait partie des cannabinoïdes aux effets non psychotropes. Cette molécule est bien moins connue que le cannabidiol et pourtant, elle a également des effets bénéfiques sur la santé.

 

Surnommé la molécule-mère du chanvre, le cannabigerol est le précurseur des autres cannabinoïdes tels que le CBD et le THC. C’est le CBG qui se développe en premier quand un plan de cannabis pousse et cela, sous forme acide (CBGa), et qui va donner naissance à ces cannabinoïdes.

 

Des enzymes vont en effet le convertir en d’autres molécules pendant la croissance de la plante, voilà pourquoi il ne reste que très peu de CBG dans les plants de chanvre récoltés. Il n’y a qu’environ 1 % de CBG dans le plant de chanvre.

 

Une fois consommé, le cannabigerol agit sur les récepteurs cellulaires du système endocannabinoïde, à l’instar du CBD, et par conséquent, a une action positive sur le bien-être mental et physique des consommateurs.

 

 

 

Les effets du cannabigerol

 

Comme le CBD, le CBG a des effets bénéfiques sur la santé et n’est pas psychotrope. Cette molécule aurait de nombreuses propriétés thérapeutiques :

  • Propriétés anti-inflammatoires
  • Propriétés anti-oxydantes
  • Propriétés anticonvulsives
  • Propriétés anti-fongiques
  • Propriétés apaisantes et anxiolytiques…

 

Le cannabigerol serait donc efficace contre les douleurs musculaires et articulaires, le stress, le glaucome, certains troubles inflammatoires tels que la maladie de Crohn, etc. En outre, il favoriserait l’appétit.

 

Pour maximiser les effets positifs du CBD, certains consommateurs associent celui-ci au CBG. C’est ce que l’on appelle “effet d’entourage”, un procédé mis en avant par le chercheur israélien Raphaël Méchoulam en 1998.

Right Menu Icon